Calendrier holocène

Et si on se débarrassait du calendrier grégorien ? J’ai découvert un calendrier qui me réjouit et qui prouve que certaines personnes ont des idées assez géniales, c’est le calendrier holocène ou calendrier de « l’ère humaine ». Nous serions alors en 12021. Il peut réjouir les matheux (année palindrome) mais pas seulement tellement il porte d’humanité. J’ai toujours regretté l’abandon du calendrier républicain, mais je trouve que celui-là est encore meilleur. (fini les – 52 ou av. J.C. ou avant notre ère pour paraître plus républicain).

L’idée d’un calendrier qui ne ramènerait aucune civilisation dans un avant « quelqu’un ou quelque chose » me semble assez primordiale. Terminé les questionnements du type « Faut-il dire – 52, ou 52 av. J.C. ou 52 av. notre ère pour faire républicain » ? L’écriture aurait été inventée à – 3000. Bizarre non ? Surtout que l’on peut rapprocher cette notion du livre « Si loin, si près, Pour en finir avec la préhistoire », titre paradoxal d’ouvrage de 2 préhistoriens (Geneste, longtemps conservateur de Lascaux et Valentin), ouvrage qui se réfère lui-même (entre autres) à Jacques Le Goff (Faut-il vraiment découper l’histoire en tranches ?). Tous ces scientifiques disent exactement la même chose, de leur point de vue d’historiens. Le terme de préhistoire est contesté de l’intérieur de cette « période », avec des arguments archéologiques robustes ; extraordinaire démonstration, que je vous recommande, pour ceux qui aiment.

Le calendrier holocène et le mot préhistoire qui disparaît pour n’être que l’histoire des temps anciens…

Pour plus de renseignements cliquez ICI